lundi 24 septembre 2007

Editions Filaplomb : livre à venir [03]




Présentation en quatrième de couverture :
«Elle s’était assise sur le bord du lit, les yeux tournés vers la fenêtre sans rideau. Il se dirigea vers le lavabo. Il ouvrit le robinet. L’eau se mit à couler violemment à grands jets bruyants et saccadés. Dans le miroir jauni, il voyait le visage de Florence de biais, son buste un peu voûté et la pointe d’un sein. Elle ressemblait à l’un de ces mannequins de plastique dont on a ôté les vêtements et que l’on voit, après les fêtes, aux vitrines dévastées des grands magasins.
Elle lui sembla vieille, malade, étrangère, hostile. Il se demanda ce qu’il foutait là, comme un grand con, avec son truc à l’air, le slip au ras des fesses…
»

Une rencontre de rue entre un homme et une femme. De l'amour tarifé en lieu et place de la tendresse espérée. Des êtres incapables de se parler, voire de se toucher vraiment. Jean-Louis Ruffel aborde ici l'impossibilité de la relation entre deux personnes, l'incapacité d'échange qui les rend l'un et l'autre incapables de l'ouverture nécessaire…

Cette nouvelle de Jean-Louis Ruffel sera la troisième publication des éditions Filaplomb, vraisemblablement dans les premiers jours du mois d'octobre.

En passant commande sur le site qui sera mis en place [filaplomb.fr], vous pourrez recevoir par voie postale cette histoire, sous la forme d'un "petit livre" à emporter partout.
Vous aurez par la suite, la possibilité de venir dialoguer autour de cette nouvelle directement par l'intermédiaire de l'espace des commentaires. L'auteur, s'il le souhaite, pourra lui aussi vous répondre sans intermédiaire.

Le but de la maison d'édition est de soutenir la nouvelle en tant que genre. Mais c'est aussi la volonté de créer peu à peu une «communauté» autour de ces textes et de ces auteurs. Un véritable lieu d'échange et de dialogue autour des sujets abordés dans ces livres.


Filaplomb, éditeur de nouvelles et de textes courts, doit démarrer dans quelques semaines par l'intermédiaire d'un emprunt réalisé auprès de l'Adie. Si vous le souhaitez, vous pouvez d'ores et déjà aider à sa naissance en effectuant un don, même minime, qui allégera d'autant sa dette initiale. Par votre contribution, vous permettrez au projet de se concrétiser et lui offrirez de l'indépendance et de l'autonomie.
Il ne vous reste que quelques jours pour participer ! [il suffit de cliquer sur la banière ci-dessous]






Engagements :
1. S'il arrivait, malgré tous mes efforts, que le projet ne puisse pas voir le jour, les sommes données seront remboursées [hors frais Paypal].
2. Parmi les donateurs, certains recevront en cadeau les premiers livres publiés.



Montant collecté au 24 septembre 2007 :
530,00 Euros par 21 donateurs
[merci à 13 donatrices et 8 donateurs]

Technorati Profile

6 commentaires:

Nicolas a dit…

A quand un vrai livre porno ?

madamedekeravel a dit…

T'as pensé à la possibilité de proposer le téléchargement d'un pdf ?
Bon c'est quand que ça démarre ? Tu nous tiens en haleine là ...

Editions Filaplomb / Philippe Braye a dit…

Nicolas : il est prévu des écrits érotiques mais pas tout de suite !

Madame de Keravel : pas de PDF pour l'instant, ce sera une solution pour après. Je suis d'abord sur l'idée de publier des livres et pas uniquement des fichiers. Sans doute un côté romantique de ma part !
Je vais étudier cette possibilité quand même ! :-))

Pour le démarrage : j'ai rendez-vous avec l'Adie ce vendredi fin de journée pour le financement. Il faut ensuite attendre qu'ils décident et m'octroie cet emprunt. Le dossier suit son rythme administratif !
Patience ! :-)))))

jean-philippe a dit…

Tres beau tout çà !! ravi de pouvoir dévorer tes écrits en éspèrant (si j'ai bien compris) te retrouver prochainement en librairie !!

Editions Filaplomb / Philippe Braye a dit…

Jean-Philippe : merci des compliments !
En fait, tu n'as pas tout compris : ce ne sera que sur internet, en direct sur filaplomb.fr que je présenterais les nouvelles !
Mais tu es le bienvenu quand même !
:-)

Martin P. a dit…

moi je suis plutot spécialisé dans l'exercice de style antisarkozyste, c'est peut etre pas le type d'écrit que tu recherches

ceci dit tu as raison sur jospin: il est un poil mou sur sarko. il faut donc que j'essaie de compenser, je vais faire un billet antisarko un poil plus virulent pour une fois