samedi 25 août 2007

Editions Filaplomb : le projet éditorial

Je porte le projet de la maison d'édition depuis plus de trois ans et il a fait l'objet de différentes études de faisabilité. A chaque fois, cela butait, d'un point de vue économique, sur la distribution en librairie ou en NMPP du fait des surcoûts insupportables pour les petits livres publiés.

Ce n'est qu'en commencant à bloguer que m'est venu l'idée de tenter l'expérience en profitant d'internet comme vecteur de distribution.

D'un point de vue économique, le projet est basé sur la publication 24 nouvelles selectionnées par an. Chaque texte est imprimé en 1.000 exemplaires et l'objectif est d'atteindre les 700 lecteurs en 10 mois [c'est à dire qu'un texte doit se vendre à 700 exemplaire sur une durée de 10 mois]. C'est le niveau à atteindre pour trouver l'équilibre financier minimum, sans faire aucune folie.

Evidemment comme tout projet éditorial, il y a l'espoir qu'un ou deux textes connaissent un succès public et dépassent ce seuil de rentabilité.
Cela permettra alors de mieux rémunérer l'auteur (le pourcentage lui revenant augmente en fonction des ventes) ainsi que de lancer d'autres collections à partir du même support. La maison d'édition pourra aussi, à partir de cette situation, explorer d'autres idées, d'autres niches délaissées par les éditeurs traditionnels.

Vous pouvez d'ores et déjà participer à la concrétisation de ce projet. Votre don, même minime, permettra d'abaisser d'autant les emprunts auprès de l'Adie. Par ces quelques euros, c'est de la liberté et de l'autonomie que vous offrez à cette maison d'édition.






Pour accèder à Paypal et faire un don
il suffit de cliquer sur cette banière.


Engagements :

1. S'il arrivait, malgré tous mes efforts, que le projet ne puisse pas voir le jour, les sommes données seront remboursées [hors frais Paypal].
2. Parmi les donateurs, certains recevront en cadeau les premiers livres publiés.



Montant collecté au 28 août 2007 :
280,00 Euros par 12 donateurs
[merci à 7 donatrices et 5 donateurs]

Technorati Profile


9 commentaires:

cécile a dit…

comment y faut faire ?

Editions Filaplomb / Philippe Braye a dit…

Cécile : il suffit de cliquer sur cette mini-banière animée Filaplomb. Cela mène au site Paypal qui permet de faire un don.
Créer un compte Paypal ne prend que quelques minutes et c'est vraiment très simple !
:-)

Nicolas J a dit…

J'espère que la somme ne me sera pas remboursée !

Editions Filaplomb / Philippe Braye a dit…

Nicolas : j'espère aussi ne pas avoir à rembourser ! Néanmoins, je le précise au cas où il resterait un doute sur l'honnêteté du truc !
:-)

Lutine a dit…

Je suis comme Nicolas, je ne veux pas être remboursée, parce que je veux pouvoir lire tes petits bouquins.

Nicolas J a dit…

Fil,
Il n'y a pas de doute ! Il n'empêche que les 2,4 millions d'euros que j'ai investis dans ton entreprises, je souhaiterais qu'ils ne soient pas perdus !

madamedekeravel a dit…

Y'a encore des points que je n'ai pas compris :
- comment seront diffusées les nouvelles ? (par la poste et/ou envoi mail du .pdf ?)
- tu imprimes 1000 exemplaires d'emblée ? (tu ne peux pas imprimer à la demande ?)
- à quoi ressemblera l'objet ? (cahier agrafé ?)
- quel avantage pour l'auteur par rapport à la publication sur lulu.com ou autre ? (je suppose que c'est la promo que tu assures ? et le fait d'être dans un environnement spécifique et convivial ?)

Pardon de mettre les pieds dans le plat, mais je ne dois pas être la seule à me poser plein de questions, et ça te donnera des idées pour ta prochaine page ;-)

Editions Filaplomb / Philippe Braye a dit…

Madame de Keravel :
Les nouvelles seront diffusees par LaPoste et recues par courrier papier.
Le coût de l'impression à le demande reste trop élevé pour que cela soit interessant.
Le livre est un "cahier" agrafé de 24 pages.

La grosse différence avec l'auto-édition, c'est le travail en amont avec l'auteur. A partir du moment où un texte me plait, il y a tout un travail de corrections avec l'auteur pour améliorer son texte, l'amener a réécrire certains passages ou à pousser plus loin l'idée de départ.
On peut tout à fait publier sans éditeur, mais on se prive alors de ce travail editorial !
Ensuite, bien sur, il y aura, je l'espere, autour de la maison d'edition et du site, suffisamment de mouvement pour creer de la visibilite pour les auteurs.
Ce que n'apporte pas l'auto-edition, bien sur !

J'y reviendrais dans une note prochaine ! :-)

cécile a dit…

J'ai fait un don et comme j'ai eu sans arrêt des fenêtres de mise en garde j'espère que je n'aurai pas de souci… ;o)